La norme internationale des granulés de bois (ISO 17225-2)

La norme internationale se répartit en trois classes: pour la consommation privée, la norme ISO 17225-2 crée les classes de qualité A1 et A2. La classe A1 présente la plus faible teneur en cendres et les valeurs les plus sévères. La classe A2 prend en compte le plus large éventail de matières premières avec une teneur en cendres plus élevée allant jusqu'à 1,2%. Les deux classes sont prises en considération également à l'intérieur du certificat ENplus

ENplus pour un chauffage sans problème et efficace au plan énergétique 

La principale différence entre la norme et le certificat consiste en ce qu'il n'est pas possible de contrôler des normes. Il s'agit en l'occurrence d'une définition de validité générale à laquelle les fabricants adhèrent volontairement. Au contraire, les organismes qui délivrent des certificats contrôlent de façon continue le respect de cette définition. Les granulés de bois qui ne respectent pas les directives en vigueur sont certes moins chers à l'achat, mais à long terme ils sont nuisibles pour le chauffage et pour l'environnement et ils augmentent les coûts de chauffage. 

Les granulés dotés du certificat ENplus respectent la norme européenne. En outre, la surveillance ne porte pas uniquement sur la matière première mais, et c'est une première, sur la totalité de la chaîne de traitement, depuis la fabrication jusqu'au transport en passant par l'entreposage. Les granulés dans l'aire d'entreposage locale peuvent être tracés à tout moment par le biais d'un numéro d'identification spécifique permettant de remonter jusqu'au fabricant. Une fois par an, des contrôleurs indépendants vérifient chez les producteurs de granulés les installations et les processus de production. En outre, des échantillons sont prélevés et font l'examen d'une vérification du respect des critères de qualité. Les entreprises commerciales s'engagent à respecter certaines règles. En cas de problèmes de qualité, des contrôles sont également effectués ici.